Tunis accueillera le 3-ème sommet international des médias d’Afrique


Par Ouestafnews

Le troisième sommet international africain des médias (SIAM) se tiendra du 27 au 30 mars à Tunis sur le thème : ”Comment la jeunesse peut-elle contribuer au processus de changement d’image de l’Afrique ?”, a appris Ouestafnews auprès des organisateurs.
Le sommet offrira aux participants l’occasion de discuter pendant trois jours des questions relatives à la manière appropriée et adéquate de diffuser l’information sur l”’Afrique nouvelle et émergente” et de reconstruire l’image de l’Afrique, selon l’Agence africaine de communications (ACA), maitresse d’œuvre de l’organisation de cette manifestation.
L’évènement sera accueilli par la Banque africaine de développement (BAD) avec le soutien de l’Union africaine (UA), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Forum de la diaspora africaine (FDA).
Le Sommet international des médias d’Afrique est né à la suite d’une prise de conscience de la nécessité de repositionner l’Afrique en tenant compte de son émergence et de sa renaissance prometteuse. Il est destiné à encourager, à inspirer tout en s’éduquant auprès des médias tant africains qu’internationaux.
L’Agence de communication africaine dont le siège est à Accra au Ghana noue des relations de partenariat et développe des initiatives en vue de changer la perception négative que certains médias ont développée vis-à-vis de l’Afrique.
Elle travaille également à positionner l’Afrique sur le marché global. ”La Banque africaine de développement soutient les efforts destinés à embellir l’image prometteuse de l’Afrique souvent tronquée dans certains médias”, a déclaré Magatte Wade, responsable des relations extérieures et de la communication de la BAD.
Pour sa part, Donald Kabeuruka, le président de la BAD, a indiqué que ”e sommet arrive à un moment où le contient a besoin de changement de perceptions et d’impressions”, estimant que l’UA, la CEDEAO… ne pouvaient pas choisir un projet plus opportun pour affirmer leur engagement pour un ”image positive du contient ainsi que pour son processus de renaissance”.
L’UNICEF (Speak Africa) et Plan International parraineront plusieurs présentations de jeunes, des parties prenantes de l’industrie des médias, de hauts représentants gouvernementaux de tout le continent ainsi que de la diaspora africaine, participeront à ce sommet.