UEMOA : les effets de la crise sur la zone CFA au menu d’une réunion ministérielle

La réunion prévoit d’ébaucher des « esquisses de solutions » pour permettre aux pays de supporter les contres-coups de la crise, a indiqué le secrétaire général du ministère Burkinabé de l’Economie et des Finances Daniel Bambara cité par le quotidien burkinabé Sidwaya.
« Des stratégies seront dégagées pour permettre aux pays d’affronter la crise avec sérénité », a expliqué le ministre ajoutant que « ce sera aussi une occasion de voir comment la France peut soutenir cet élan en vue d’asseoir une croissance accélérée, soutenue ».
Le développement de « l’offre énergétique » ainsi que des discussions « sur le suivi du mécanisme de convergence dans la zone» UEMOA, seront aussi à l’agenda des ministres.
Lors de leur dernier sommet, les chefs d’Etat avait adopté une mesure visant à reculer les délais sur le « pacte de convergence », les pays membres n’étant pas parvenu à les respecter.
Le responsable burkinabé en enfin récusé l’imminence d’une dévaluation ainsi qu’une « rumeur » ayant fait état d’une probable émission d’un billet de 50.000 FCFA, soit 5 fois plus que l’actuelle coupure la plus grosse en circulation sur le marché d l’UEMOA et qui vaut 10.000FCFA.