Uemoa: un officiel sénégalais avertit contre la création de « nids de pauvreté »

Il faudrait « mettre un terme au mal aménagement et à ses fâcheuses conséquences sur la répartition des richesses sur le territoire et la constitution de nids de pauvreté », a notamment déclaré Boubacar Camara, secrétaire général du ministère sénégalais de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures.
M. Camara, dont les propos ont été rapportés par l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) s’exprimait lors d’un atelier sur la production cartographique dans l’espace Uemoa.
« Il est indispensable de maîtriser, avant toute action sur l’espace national, l’information territoriale », a ajouté M. Camara qui déplore que les pays de l’Uemoa soient « souvent confrontés à de graves handicaps liés notamment à l’insuffisance des moyens logistiques adaptés à la mobilisation des données et à leur conservation ».
Pourtant, a tenu à rappeler Amadou Harouna, un responsable de l’Uemoa présent à la rencontre et cité par la même source, depuis 2004, les Etats membres de l’Union, ont prévu la mise en place d’un "Observatoire régional d’analyse spatiale du territoire communautaire", dont le rôle principal serait justement de surmonter ces handicaps.