Un fonctionnaire du PNUD Gilbert Fossoun Houngbo, nommé premier ministre du Togo

Nommé par décret présidentiel, M. Houngbo, un technocrate, qui a fait ses études au Canada, est présenté comme un « excellent gestionnaire et un fin connaisseur des réalités du terrain », selon un texte transmis à Ouestafnews.
La nomination de cet « homme de consensus », s’insère « dans le programme de réconciliation et de reconstruction nationales défini par le président Faure Gnassingbé », affirme la même source.
Son prédécesseur, Komlan Mally qui n’a pas bouclé un an au poste, avait présenté sa démission le 5 septembre, à la grande surprise de tous les observateurs.
M. Mally, selon le communiqué de la présidence togolaise qui annonçait son départ, avait achevé sa mission qui consistait à faire renouer le Togo avec la communauté internationale après des années d’isolement.
M. Houngbo occupait son poste au PNUD depuis décembre 2005.