Un répertoire des organismes culturels ouest africains désormais disponible

Le document, dont l’objectif est de « doter le secteur de la culture, au niveau régional, d’un outil d’information mais aussi de promotion», a été présenté à des journalistes ouest africains lors d’une rencontre à Ouagadougou tenue du 4 au 8 octobre 2010, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) sur son site internet.

Au total 245 entreprises et organismes culturels d’Afrique de l’ouest ont été recensés dans ce document, précise la même source.

Africa Label, le cabinet de consultants qui a réalisé l’ouvrage, affirme que les organisations qui figurent sur le répertoire ont été choisies sur la base de trois critères dont le premier était d’avoir « l’essentiel de leurs activités dans le secteur des arts et de la culture en Afrique de l’Ouest », selon le site internet du cabinet consulté par Ouestafnews.

Les deux autres critères portent sur la contribution au processus d’intégration régionale et enfin sur une existence minimale de 3 ans au moins pour l’organisation répertoriée ou un de ses responsables.

Le document a été commandité par le Fonds régional pour la coopération et les échanges culturels en Afrique de l’ouest créé en 2006 par la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) et la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

L’objectif du fonds est de soutenir la promotion de l’intégration par la culture entre pays d’Afrique de l’ouest. A son lacement il était doté d’un financement de 4 millions d’euros ( plus2,6 milliards FCFA)).

Les 245 entreprises du répertoire sont répartis ainsi qu’il suit entre les 15 pays de la Cedeao, en plus de la Mauritanie : Burkina Faso (39), Sénégal (38), Bénin (27), Côte d’Ivoire (25), Togo (22), Mali (18), Niger (13), Nigeria (13), Ghana (10), Guinée Bissau (10), Guinée Conakry (9), Mauritanie (7), Cap Vert (6), Gambie (5), Liberia (2), Sierra Leone (1), selon l’APS.