Université panafricaine : 22 milliards FCFA pour relancer l’institution

Ce fonds « permettra à l’Union africaine de lancer l’université panafricaine avec l’objectif de renforcer la compétitivité et la croissance de l’Afrique grâce à l’éclosion de compétences au niveau de l’enseignement supérieur et de la recherche », souligne le texte lu sur le site de la Bad.

Des études récentes démontrent qu’une grande majorité des jeunes en Afrique sont sans emploi. Ils représentent jusqu’à 60 % du taux de chômage de la région, indiquent les donateurs.

« L’université panafricaine couvrira des domaines clés du développement à travers des centres et des instituts régionaux hébergés par des universités existantes sélectionnées de manière concurrentielle », ajoute le texte.

Au total, cinq pays africains abriteront l’université panafricaine dont le Kenya, le Cameroun et le Nigeria et l’Algérie. Il reste à choisir un pays en Afrique australe pour compléter le tableau.