Victoire de Hillary en Pennsylvanie, Barack Obama tient toujours bon

Les deux candidats sont engagés dans une rude bataille pour la nomination de leur parti en vue de la présidentielle de novembre.
Les primaires de la Pennsylvanie ont été remportées, comme prévu, par l’épouse de l’ex-président Bill Clinton par 54 % contre 45% à son rival Obama qui conserve tout de même son avance acquise lors d’une série de victoire en février et mars.
« Les électeurs en Pennsylvanie ont donné à Hillary les raisons de poursuivre sa campagne pour la présidence », commente Le Los Angeles Times repris par le site web Mercury News.
Toutefois, ces électeurs « n’ont pas pu fournir les arguments qui pousseraient les sages démocrates à entrer dans la course et à choisir Clinton comme leur candidate, particulièrement si l’on sait que Barack Obama continue de la devancer au nombre total de délégués et dans la le vote populaire », souligne la même source.
Un analyste du parti démocrate, Jim Jordan cité par le journal affirme que « Clinton ne peut remporter la nomination mais ne va pas quitter la course» et pronostique la victoire de Barack Obama, « qui va gagner mais ne peut écourter la campagne »
Divers médias font remarquer qu’après l’euphorie de la victoire, Clinton devra revenir à la réalité qui est que cette victoire de 10 points d’avance n’ôte que quelque 100.000 voix aux 700.000 voix d’avance de Barack Obama dans le vote populaire.
D’autres médias citant l’agence Associated Press rappelle qu’Obama compte toujours 1694,5 délégués et Clinton 1561,5 délégués.
Ces délégués constituent le collègue des grands électeurs qui devraient déterminer le vote final.