Zimbabwe: la justice doit se prononcer aujourd’hui sur la publication des résultats


Par AFP

Le juge Tendai Uchena devrait rendre son jugement à 14H30 (12H30 GMT) au tribunal de Harare. La justice avait été saisie le 4 avril, soit six jours après le scrutin, par le Mouvement pour le changement démocratique (MDC, opposition) de Morgan Tsvangirai.

Lors des audiences la semaine dernière devant le tribunal, les avocats du MDC avaient estimé qu’"aucune raison" ne pouvait motiver un délai aussi long, et affirmé que la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) connaissait les résultats. La ZEC pour sa part avait plaidé que la collecte et les vérifications n’étaient toujours pas terminées.

Depuis, d’autres procédures administratives et judiciaires ont été déclenchées.

La ZEC a ordonné un nouveau décompte dans 23 des 210 circonscriptions du pays, affirmant disposer de "motifs suffisants" pour penser que des erreurs ont été commises lors du dépouillement. Ce nouveau décompte concerne les élections présidentielle, législatives et sénatoriales, a précisé la ZEC.

Le MDC a immédiatement riposté en annonçant son intention de contester en justice ce recomptage partiel, et un recours en ce sens devrait être examiné mardi par le tribunal de Harare, selon le porte-parole du MDC Nelson Chamisa.

"Avec cette perspective de nouveau décompte, aucun résultat ne devrait être attendu lundi", estime le constitutionnaliste Lovemore Madhuku. En outre, "même si le tribunal se prononce en faveur du MDC, la commission électorale peut faire appel de la décision", rappelle-t-il.