Mauritanie: après le pétrole, voici l’or

Mauritanie: après le pétrole, voici l'or
La mine "est entrée dans la phase de production commerciale", annonce la revue spécialisée Miningmix qui cite la direction de la compagnie minière.
La mine produit actuellement près de 1650 tonnes de minerais de cuivre par mois, représentant un peu plus de 65 % de sa capacité prévue et quelque 2800 onces d’or, soit plus de 52% des prévisions.
Pour pouvoir atteindre le cap de la "production commerciale", la firme se devait de fonctionner pendant "au moins une semaine" à hauteur de 65 % de ses capacités, ce qu’elle vient juste réaliser.
"La production d’or va augmenter parallèlement à celle des volumes de cuivre", souligne les mêmes sources précisant que la production devrait atteindre son niveau normal avec le remplacement en cours de quelques outillages défectueux.
La mine de Guelb Moghrein est située dans le nord-est mauritanien, non loin de la localité d’Akjout. Elle est détenue à 80 % par First Quantum qui est associée à la société GM Mines d’Akjout SA qui détient les 20 % restant.
First Quantum, présente en Mauritanie depuis 2000 s’est félicitée de ses rapports avec les autorités mauritaniennes, y compris celles de la transition, ayant rendu possible la poursuite de ses opérations.
Selon un document de la société minière obtenue par Ouestafnews, First Quantum estimait à plus de 93 millions de dollars ses investissements dans la mine au 30 juin 2006. Ce montant inclut les 10 millions de dollars prévus pour l’acquisition -dont une partie a été entièrement libérée – et les coûts d’exploitation.
En novembre 2005, les autorités mauritaniennes avait également annoncé le début des opérations de la mine de Tasiast, située à 300 kilomètres au nord de Nouakchott.
Ce projet était confié à la compagnie Tasiast Mauritanie Ltd, filiale de la société canadienne Rio Narcea Gold Ltd pour des investissements prévus de 63 millions de dollars US, avait annoncé les autorités mauritaniennes au moment du démarrage du projet.
La production prévue à Tasiast devrait osciller entre 115.000 et 120.000 onces, soit environ 4 tonnes d’or. Le début de l’exploitation effective de la mine était annoncé pour l’année 2007.
Avec ses perspectives la Mauritanie, entré récemment dans le club des pays producteurs de pétrole, devrait également rejoindre le cercle des producteurs d’or de la sous région ouest africaine.